Recherche

 
 
Blockhead - The Music Scene
 
Nico Yaryan - What A Tease
 
Tiefschwarz - Chocolate
 
Phoenix - Wolfgang Amadeus Phoenix
 
Lontalius - I'll forget 17
 

Daft Punk - D.A.F.T a story about…

 
 
Vinicio Capossela (Nanterre)
 

par David Le Croller (23/02/08)

 
Extrait en musique

 

 
Article par I-Muzzik

 

Vinicio Capossela en tournée européenne s’arrêtait hier soir à la maison de la Musique de Nanterre. Une étape extraordinaire pour découvrir un artiste hors norme, peu connu en France mais qui mérite largement de tendre une oreille.

En route donc pour un spectacle dépaysant, une irruption dans le monde de Vinicio ! Tout a commencé dans un déluge de lumière, une douche d’énergie pure pendant laquelle le public a été emmené à travers une multitude d’émotions et atmosphères : du sombre Minotaure souffrant, à la légère Méduse qui nous a enchanté de son Cha Cha Cha. Au milieu d’une fête dionysiaque, les grands classiques de Vinicio ont bien sûr réchauffé la salle : Il Maraja, Il Ballo Di San Vito et l’effroyable Corvo Torvo. L’artiste bohème nous a fait vibrer avec Scivola Vai Via au piano mais aussi avec les vers de Michel-Ange. Le groupe autour de lui s’est avéré exceptionnelle et nous a offert des effets très spéciaux comme la voix humaine mais sortie d’un autre monde du sarde Gavino Murgia, ou encore la sonorité planante du theremin de Vincenzo Vasi. Vinicio Capossela se confirme comme un artiste complet qui dépasse largement les frontières des langues et qui est passé maître dans le mélange des musiques et des textes dans une performance théâtrale qui garantit la catharsis.

Merci Vinicio d’être passé en France pour nous faire partager l’espace d’une soirée, ton talent inouï. Reviens vite.