Recherche

 
 
Phoenix - Wolfgang Amadeus Phoenix
 
Timber Timbre - Timber Timbre
 
Nico Yaryan - What A Tease
 
Fortune - Staring At the Ice Melt
 
Josh T Pearson - Last of the Country Gentlemen
 

Alain Bashung - Confessions Publiques

 
 
Benabar (Bordeaux)
 

par Diego (21/11/04)

 
Extrait en musique

 

 
Article par I-Muzzik

 

Le poète de la nouvelle chanson Française rend visite à Bordeaux en cette fin novembre… ayant été agréablement surpris l’année dernière par sa prestation aux vieilles charrues, c’est avec plaisir que je retourne voir BENABAR qui défend son deuxième album intitulé « Les risque du métier ». Le mot plaisir n’est pas un vain mot car il va en donner, bien encadré de ses 7 associés. Chaque chanson est une nouvelle histoire qui se découvre sur scène et qu’il n’hésite pas à agrémenter de commentaires parfois osés… Téléphone, Mr René, Bon anniversaire, Dis lui oui, Monospace ou le Vélo, tant de titres tantôt tristes parfois gaies mais toujours contés avec une pêche démontrant sa joie d’être sur scène. La salle est comble et Barnabé rend plusieurs fois hommage à ses musiciens qu’il présentera à deux reprises. Saturne est magnifique mais le grand moment du concert sera l’interprétation de son tube Y’a une fille qu’habite chez moi et son rythme jovial. Côté textes, rien a redire non plus, j’ai très apprécié A notre santé (j’aime me coucher tard dans la nuit, lever tôt l’après midi, aller au resto & boire des apéros…), quel bon vivant ne se retrouverait pas dans une chanson du troubadour ? Toujours est-il que son public connaît les chansons sur le bout des lèvres et à ma grande surprise très diversifié (de 7 à 77 ans !) La petite monnaie puis deux inédits dont un dédicacé a sa maman et son fils (superbe berceuse aux vers hilarants) clôturent un spectacle de deux heures et trois rappels très agréable. « Bonsoir M’sieurs Dames », BENABAR repart comme il est arrivé, simplement. Au plaisir, l’ami…