Recherche

 
 
Lontalius - I'll forget 17
 
Sonic youth - Simon Werner a Disparu
 
Dmitry Evgrafov - Collage
 
Pegase - Another World
 
Dilly Dally - Sore
 

REM - Road Movie

 
 
Festival Fargo All Stars Soirée 2008 #2 (Paris)
 

par David Le Croller (07/10/08)

 
Extrait en musique

 

 
Article par I-Muzzik

 

Seconde soirée du festival Fargo All Stars 2008, une veillée placée sous le signe de la grâce. Trois artistes, trois bijoux de délicatesse et de douceur avec pour seul et unique écrin : Brooklyn.
Sous la pluie parisienne de ce mardi, le ciel de la Cigale était pourtant couvert d’étoiles filantes. De beaux lampions lumineux répondant langoureusement aux noms de Chris Garneau, de Clare Muldaur et de Shara Worden.

Mais reprenons au début de l’histoire, plus exactement avec Chris Garneau : une âme sincère et une voix cristalline. Quelle plus belle manière d’entamer une nuit que sous l’emprise des ritournelles mélancoliques du new yorkais. Un moment de grâce romantique, exécuté au piano qui vous arrache le cœur tout autant qu’il vous l’embaume : bouleversant.

Puis vint la grâce exaltée, incarnée par Clare et ses fidèles acolytes qui égayèrent la salle de leurs belles symphonies limpides, naïves et enjouées. Curieux, on y découvre pour la première fois, une atmosphère scénique surprenante et charmante. Une étrange impression qui vous laisse un goût sucré dans la bouche, celui d’un savoureux mélange de cordes, de flûtes et de bons sentiments. C’est toute l’ingéniosité des 50’s habitent Clare & The Reasons, comme une machine dorée pour remonter le temps, en première classe.

Le mot de la fin fut remis par My Brightest Diamond et par la grâce noire et vénéneuse de sa leader Shara Worden. D’un lyrisme fou à lier, la diva habitée parvint à sublimer son art. Mêlant coup sur coup le charme empoisonné d’un PJ Harvey et les vertiges vocaux d’une Björk, elle immortalisa son passage. Un moment de luxe qui s’acheva sur les notes délicates de l’hymne à l’amour de Piaf, un amour partagé par un public ravi par cette soirée FARGO de très haute volée.