Recherche

 
 
The Drums - Summertime
 
Lontalius - I'll forget 17
 
Dilly Dally - Sore
 
Sonic youth - Simon Werner a Disparu
 
Dmitry Evgrafov - Collage
 

REM - Road Movie

 
 

 

Turtle Tales From Oversea
 

Fiche technique

Groupe : Pamela Hute

Producteur : Non disponible

Distribution : So What

Année : 2010

Genre : Reggae

Autres albums :  

 

Chronique i-muzzik.net ( Adrien Lozachmeur )

 

Permettez moi de commencer par une pensée banale qui pour le coup va assez bien avec cet album, fort banal. Il y a deux types d'artistes. Les 2 genres sont nécessaires. Il y a ceux qui prennent des risques : ils veulent inventer quelque chose de neuf et n'hésitent pas à maltraiter l'auditeur. Ils ont parfois du succès. Le plus souvent, ils sont trop en dehors des modes pour rencontrer autre chose que de l'indifférence. Mais quelques curieux font l'office de passeurs. Le temps répare l'injustice et les rappelle aux consciences. Et puis il y a les artistes qui font plutôt office d'artisans. Bons élèves appliqués, ils redonnent à l'auditeur quelque chose qu'il a déjà entendu plusieurs fois, si bien que son oreille est prête à recevoir ce nouvel avatar. Dans ces conditions, les artistes ont toutes les chances de rencontrer un succès massif. Pamela Hute appartient à cette deuxième catégorie. C'est un trio parisien signé sur un label qui s'est fait connaître via la nouvelle chanson française : Delerm, Fersen, etc. Le nom du groupe est le nom de la chanteuse. Ces bons élèves font du PJ Harvey. C'est bien produit, bien rodé. Et en plus, certains y verront sûrement la preuve que les français savent faire du rock aussi bien que les anglo-saxons. Cocorico! Le succès est déjà au rendez-vous. Le groupe est passé à Tarata et dans les gros festivals estivaux. Niveau marketing, on peut difficilement faire plus. J'ai réussi à écouter une première fois l'album puis j'ai entamé une deuxième écoute, mais je n'ai pas trouvé grand chose à me mettre sous le dent. Je n'ai trouvé ni la folie, ni la créativité. Il y a de l'énergie, il y a de l'engagement. Ces jeunes gens ont mis une partie d'eux-mêmes dans leur album. Mais ça m'emmerde. Je lis Murakami en ce moment. Dans ses bouquins, les personnages sont confrontés à certaines situations ou certains objets qui prennent une importance inattendue. Ils les relient au fil de leur existence. Ils y trouvent le dévoilement d'un sens. Et bien cet album de Pamela Hute ne me dévoile rien du tout, ça ne m'intéresse pas. Il me dit : «oublie moi». Mais comme je pense que tout a un sens, je suppose que cet objet parlera plus à quelqu'un d'autre. Il n'est peut-être qu'en transit dans mon salon? L'idée me plaît. Je vais en toucher un mot à quelque gamin qui découvre à peine le rock. Après tout, ça peut lui servir de clé pour passer dans des univers plus intenses et plus excitants.

 
Extrait de l'album
 

 

Envoyer vos chroniques

Vous connaissez cet album ou vous venez de le découvrir ? Faites nous part de votre chronique ... Les chroniques les plus pertinentes seront publiées sur i-muzzik. Merci de votre participation.Envoyer votre chronique à Harry à l'adresse suivante : harry@i-muzzik.net en n'oubliant pas de préciser votre pseudo et le nom de l'album que vous avez chroniqué. Merci.

 

Attention : Toutes les chroniques i-muzzik.net présentes sur ce site sont la propriété exclusive de i-muzzik.net ainsi que de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation en dehors de ce site doit faire l'objet d'un accord préalable.