Recherche

 
 
Dmitry Evgrafov - Collage
 
Efterklang - With The Danish National Orchestra Performing Parades
 
Jori Hulkkonen - Man From Earth
 
Fortune - Staring At the Ice Melt
 
V&A - Watergate 06 by dOP
 

Radiohead - Meeting People Is Easy

 
 
Star Academy
 

par Pierre Derensy (19/12/03)

 
Extrait en musique

 

 
Article par I-Muzzik

 

Je veux faire Staracadémique à l'avenir. Voir du pays et des stars. Je veux chanter en duo avec Elton John, je veux embrasser sur la bouche la grosse Maria Carey et finir les lignes de coke laissé par Johnny et sa bande.

M'en fout d'être garçon ou fille, blond, brune, roux. je serais un moyen de contraception à l'univers artistique. Je me balancerais dans l'air tel le chanteur de Dionysos sans jamais citer mes sources. Je porterais des tee-shirts Morgan et des guêpières à scandale. Je ferais la une des journaux. Je demanderais à mon professeur de lettre de m'écrire des chansons pour faire la première partie de Serge Lama. On aura une belle vie : Moi et la Star, La Star et Moi. Je serais double. Le vieil homme et l'enfant. La Grèce et l'Amérique. Le bizness et la sagesse. Péripatéticien judéo-musulman, de quoi plaire à Enrico Massias lors du prime fédérateur. La guerre sera évité par ma faute, Matra m'en voudra à mort et m'enverra, sur le retour son de mon enceinte, un Scud en représailles, pendant un concert au Zénith de Paris-Bercy-La foire du Trône . on spéculera sur cet attenta raté : 'sûrement un mauvais coup du père Noël que j'avais fait passer pour une diva'. Mon avenir sera tout tracé : une ou deux comédies musicales bibliques, un film de rachat et la consécration dans le mariage avec une tête couronnée.

J'aurais pleins de potes toujours prêt à m'aider. Des milliers de fans qui se souviendront de moi comme d'un préservatif usagé lors d'un premier coït. Mon nom illuminera en secret la devanture de boucher de tonton Marcel, car j'aurais pris un pseudonyme pour rester anonyme. Je serais partis à Memphis pour chanter avec Dick Rivers, mon costume filera mes bas, mon faux prénom sera à la mode. Je ferais des petits dans toutes les cours d'écoles, d'ici un ou deux ans. Le temps de dire à ma mémé que ce n'était pas moi qui tachait la vitre du bus de tournée, d'avoir du paprika à dîner tous les soirs et des androgynes à disposition dans l'arrière salle du monastère. Zidane, moi, et la belle Hermine de Clermont-tonnerre, nous serions, main dans la main, pour soutenir Lionel Jospin lors de son investiture à l'Académie Française. Enfin, pour plus de sûreté en l'avenir, je pleurerais un inconnu qui fera mon père pour relancer ma carrière au devant des voitures, je changerais de couleur de cheveux avec L'Oréal et prendrais un manager vicieux mais convaincant. Les buissons auront mon nom et je remercierais le ciel.

Opium du peuple moderne. Cathodique et cathartique. Non tout n'est pas programmé. Univers de 1 et zéros. Langage informatisé du monde moderne. Le vert de l'argent et les notes de musiques. Toute ma vie en fumée. Laissez-moi passer la BO de Kill-Bill et finir ma vie comme un chien ensanglanté.

Pierre DERENSY, Lille.